Nous sommes tous entourés par des personnes qui sont désespérément à la recherche de l’amour de leur vie.

Dans leur quête de l’amour, elles oublient de croquer dans la vie à pleines dents, elles oublient de jouir pleinement de leur temps… elles oublient tout simplement de VIVRE.

  • Pourquoi ces gens là apportent une telle importance à l’Amour?
  • Est-il vraiment nécessaire de trouver cet amour pour être heureux?

Regardons cela d’un point de vue objectif.

En toute justice, ces gens ont raison dans une certaine mesure. En effet, l’amour est l’essence de la vie. Cela se reflète dans la relation entre les parents et leurs enfants, entre frères et sœurs, entre amis, entre couple. C’est quelque chose de naturel et qui n’a pas qu’une seule forme!

Mais aujourd’hui, le seul aspect qui compte c’est l’Amour avec un grand A. Nous vivons avec la pression de rencontrer quelqu’un pour ne pas « finir célibataire ». Nous sommes stressés par notre famille, nos amis, nos collègues de travail pour trouver le partenaire avec qui on formera une famille.

Nous pensons que parce que nous n’avons pas de relation de partenaire, nous sommes bizarres et nous avons une anomalie! Ou tout simplement parce que nous n’avons rien à apporter aux autres.. On nous juge comme des personnes qui manquent la qualité de partager.

Cependant, cette vision d’associer le bonheur au seul fait d’être dans une relation amoureuse peut être dangereux. En réalité, l’amour romantique n’est pas une exigence pour mener une vie heureuse et épanouissante.

Dans son livre « All about love », Bell Hooks traite le sujet de l’amour et elle en discute plusieurs types autres que le « romantique« . Elle explique qu’avant d’avoir n’importe quel autre type d’amour, il est obligatoire d’apprendre à s’aimer soi-même. C’est un long processus au cours duquel la personne prend davantage conscience de son existence.

Elle aura plus de chance de connaitre ses besoins et d’être avertie de ses défauts pour essayer de s’en débarrasser et de ses qualités pour les garder et les développer. En outre, lorsqu’on connait bien nos besoins, on perçoit mieux nos objectifs et la vision de l’avenir devient moins opaque.

Le sentiment de satisfaction qui naît du moment de réaliser un accomplissement est à la fois précieux et glorieux! Un cocktail d’hormones similaires à celles qui se déclenchent lorsque l’on est amoureux! Dopamine, vasopressine et une bonne dose d’ocytocine… Quoi de mieux!?

La tranquillité d’esprit qui vient d’avoir une relation forte et équilibrée avec ses proches et ses amis est, quant à elle, un style de vie sain et serein. On peut en profiter et passer plus de temps avec sa famille, cela nous rendra plus heureux à coup sûr!

Pour conclure, trouver l’amour de sa vie est comme la cerise sur le gâteau! C’est beau… C’est doux… mais ça reste un accessoire qui n’est pas accessible a tout le monde. Alors profitez de votre gâteau, jusqu’à ce que la saison des cerises arrive !